Hiboux, cailloux, genoux...

Publié le par Maky

Quand d'un jardin il faut extraire la substance nourricière, des mains emmanchées de longs bras fouillent les racines des fleurs du mal, je veux dire pissenlits, chiendent et autres hôtes immigrés on ne sait d'où ?
On fouille alors dans le profond, quitte à y déranger des esprits mis au repos par tant de labourage, de peine, de pleurs, de sang parfois.

Le coup de bêche fatal est à craindre, j'en ai fait l'expérience…
Je n'ai pu m'y résoudre, après l'avoir regardé, examiné, je l'ai ramené.




Interrogatif, quelque peu troublé, je l'ai nettoyé, brossé, le soupesant de mes doigts.
Mais alors, c'est bien lui ?
Il faisait pousser ou jaunir mes tomates selon son humeur…




Que faire ?



Le replonger dans son néant, le garder près de moi, mais pour quelle utilité ?
La panique me gagne, tout à l'heure je parlais d'esprit mis au repos, mais n'y croyais pas.
Je suis pris à mon propre jeu, enfouir ses démons pour mieux déterrer ses esprits…

Je suis assis face à lui, je le regarde, nous faisons connaissance, il me raconte sa galaxie, l'âge du paradis alors qu'il ricochait sur les ondes, l'âge du grand chambardement et son exode forcée par des éruptions divines…
Tout dernièrement, me souffle-t-il, à l'âge de pierre, je jouais les projectiles, ensanglantant régulièrement des caboches aux encéphales primaires.
Puis, délaissé enfin il s'associa aux destinées de l'homme, empierrant moult sentiers, consolidant des ravines, pour finir près de l'homme qui gît là, en terre.

Ce dernier reconnaissant, le prit en main en lui léguant son aspect.
Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras poussière ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naturella 28/05/2008 19:40

Sacré caillou, il a de ces airs mystérieux qui en imposent et vous force à chercher le sens de votre vie ... Bons baisers de Naturella

Maky 29/05/2008 00:17


Merci de ta visite très chère...;-)
N'est-ce pas la pierre anguleuse d'une conscience d'homme ?


patriarch 20/05/2008 10:22

Sourires !! Tu me fais penser à un cas que j'ai connu dans le nord, lors d'un chantier et qui avait bâti, sans le savoir, sur un très très ancien cimetière, et il lui arrivait de sortir du sol quelques vestiges. Surtout des poignées très ouvragées de cercueils et autres "babioles". Et bien figures toi, qu'il arrivait à en vendre !!

Nous avions posé sur la caisse à outils de chantier, deux de ces belles poignées. Tu aurais dû voir la tête du boss, lors d'un de ses passages !! Mais il n'a rien dit, et plusieurs années après, quand je suis parti en retraite, ces poignées y étaient toujours fixées !!

Bises !

Maky 21/05/2008 12:34


Lorsque le parking de l'église a été refait, l'ancien cimetière ayant été là...il remontèrent des ossements, dont des cranes...
J'en avais pris un que j'ai ramené !
Nous n'avons pas pu le garder...Pas très à l'aise avec ça dans la maison.


loula 19/05/2008 23:00

Maky, c'est un drôle de caillou.... moi, je l'enterrerai de nouveau... il a une drôle de tête...

Maky 21/05/2008 12:31


Je vais l'appeler Pierre...
Bise


natpointg 19/05/2008 21:10

lol, arriver à écrire plusieurs lignes autour d'une petite pierre, bravo !

bye

Maky 21/05/2008 12:29


Y en a bien qui parlent devant une pierre..."tombale"
Oh ! pardon...


laparhasard 19/05/2008 08:37

Heureux l'homme qui sait écouter le récit de la pierre... celle là a été aventurier mais d'autres beaucoup d'autres racontent mille autres histoires. petits cailloux bavards.

Maky 21/05/2008 12:28


Si je te disais que l'Arc de Triomphe de Paris est fait de pierres qui viennent de ma ville !!!
De la meulière.
Bises