J'y suis né...

Publié le par Maky


NEMOURS, Le Gâtinais


Nemours-13.jpg
La cité fut d'abord un bourg de quelques chaumières à proximité de l'église de Saint-Pierre - lès - Nemours. Il faudra attendre 1120 pour qu'un seigneur, Orson, fasse construire une première place forte. C'est son gendre, Gauthier de Villebéon, que l'on peut cependant considérer comme le véritable fondateur de la Ville. Chambellan du roi Louis VII, il obtient de lui, à l'issue de la deuxième croisade, en 1145, de garder à Nemours de précieuses reliques de Saint Jean-Baptiste, rapportées de Sébaste, en Palestine.

Le 7 juillet 1585, c'est ici, au château, que Catherine de Médicis et le duc de Guise, signent un traité qui apaise les ligueurs et restreint considérablement les droits des protestants, puisqu'il leur enjoint de quitter le royaume. Cet accord va relancer les guerres de religion.

Les travaux du canal du Loing sont menés à terme entre 1720 et 1724 par le duc d'Orléans, alors régent de France pendant la minorité de Louis XV.



Le pont sur le Loing aligne trois arches de plus de 16 mètres. Le tablier est large de plus de 12m, ce qui était extraordinaire à cette époque. Le pont est inauguré en novembre 1804, par le pape Pie VII, de passage à Nemours et venant de Rome pour le couronnement de Napoléon.


En 1420, la ville comme bien d'autres à cette époque, tombe aux mains des anglais. En 1814, les Cosaques entrent dans la ville. Les événements qui précèdent la révolution de 1789 sont marqués par la présence à Nemours de Pierre Samuel Dupont (plus tard dit "de Nemours") rédacteur principal des remontrances du Tiers-état du bailliage de Nemours.


Pierre - Samuel Du Pont de Nemours est emprisonné à la veille de Thermidor ; ayant échappé à la guillotine grâce à la chute de Robespierre, voyant qu'il ne peut espérer aucune carrière politique en France, il part pour les États-Unis (départ protégé dit-on par Mme de Staël), accompagné de son fils cadet, Éleuthère - Irénée, qui sera le créateur de l'actuelle firme Du Pont de Nemours.



Pierre - Samuel laissera des Mémoires savoureux et pleins d'humour. Éleuthère - Irénée était le filleul de Turgot et a bénéficié, dès son jeune âge, de l'amitié entre son père et Lavoisier qui l'a d'ailleurs pris comme jeune chimiste à la poudrerie d'Essonne, Éleuthère - Irénée a appris là les techniques de fabrication de la poudre et, aux États-Unis, c'est lui qui a suggéré de créer une fabrique de poudre parce que la poudre qu'on y vendait alors était de la poudre importée d'Angleterre, de très mauvaise qualité.





Il a acheté un terrain dans l'état du Delaware, près de Wilmington, et il y a créé sa fabrique de poudres.
Malgré des débuts assez difficiles, la société progresse rapidement et prend le nom de Du Pont de Nemours et Cie. Plusieurs générations de Du Pont de Nemours se succéderont dans la firme jusqu'aux actuels tenants du titre.









Janvier 1945 : dans la plaine de Villemer, sous la neige, le général De Gaulle remet les drapeaux et étendards aux régiments formant la 10ème  division.

Vingt ans plus tard, en 1965, De Gaulle, devenu Président de la République, se rend à Nemours en visite officielle.




Honoré de Balzac note : "Qui connaît Nemours sait que la nature est aussi belle que l'art, dont la mission est de la spiritualiser : là le paysage a des idées et fait penser …"
C'est également Victor Hugo en octobre 1844 qui écrit dans ses carnets de voyage en France :
"Les rues, la place et les maisons de Nemours ont conservé la disposition, la dimension, l'irrégularité et la gaieté du Moyen - Age… Rien n'y est sublime, tout y est charmant. Nemours a tout à la fois le rayonnement des premières années et la paix des derniers jours. C'est un de ces lieux comme on en rêve pour commencer la vie ou la finir."


Reconnaissez que j'aurai eu tort de ne pas naître dans cette ville...
Comment vous dire ? Un signe du destin !...

Tiens ! justement...


Nemours-12-copie-1.jpg

Commenter cet article

Melle Choco 03/04/2008 19:28

Merci pour ton point de vue toujours très personnel sur mon travail ^^ ça me fait rire !
Tu as la chance de visiter des coins sublimes, c'est gentil de nous faire partager :)
Bises.

Maky 04/04/2008 00:36


Merci de ta visite, quant à mon point de vue...Il faut bien que chacun y voit du "différent"...;-)
Bise


rsylvie 03/04/2008 16:57

donc si j'ai bien tout compris,
tu sais nager !

Maky 04/04/2008 00:37


En eau trouble, uniquement...;-)


Bérangère 03/04/2008 15:50

N'oubliez pas le guide, messieurs'dames!

Maky 04/04/2008 00:38


Ah ! je te reconnais bien là...
Merci de ta visite toujours payante...;-))


sofie 01/04/2008 22:53

Merci pour cette jolie ballade, ça me manquais de ne pouvoir te lire.
Je t'embrasse fort
sofie

Maky 04/04/2008 00:45


Merci Sofie, je t"embrasse aussi et à bientôt.


pimprenelle 01/04/2008 16:16

voila la magie de la blogosphere...voyagez grace au talent des autres ...quelle richesse...
pimprenelle

Maky 04/04/2008 00:51


Low cost...et sûr d'arriver ! ;-))