Dites moi où j'habite...

Publié le par Maky

Le boulanger n'est pas forcément un homme qu'on mène à la baguette, pas plus qu'un chef d'orchestre n'est un bâtard…
En Normandie le cidre est bouché, mais les bouchers n'ont pas tous des pépins…même s'il pleut souvent.
Si la terre est ronde, c'est surtout en sortant du bistrot qu'on s'en rend compte.


Une place pour chaque chose, chaque chose à sa place…mais là, j'avoue…je peine.

A quel sein se vouer, depuis que maman ne me donne plus le sien ?
N-53.jpg
J'entre à la banque, confiant, je n'ai qu'un petit renseignement à quémander, j'attends…c'est le destin de l'homme !
Puis je questionne, m'exprimant le plus simplement qu'il soit, concis, précis, en un mot, parfaitement…
Le front bas de mon conseiller s'irise, ses yeux porcelaine se ferment tels une trappe de cheminée, sa bouche s'entrouvre, gobe la mouche et se referme, le nez, lui, qu'il gratte assidûment s'illumine et se couvre de petites aspérités communément appelées vers de peau…
Il se meurt…
- Je ne sais pas, il faut que demande au siège !

Le siège n'est pas forcément une commodité pour y poser son séant…Ca peut être aussi la structure centrale où il n'est pas commode de se faire entendre !!

Bien, me disais-je, je patienterai ou je m'en passerai…
Mon lamantin se ressaisit !
- Savez-vous que nous proposons actuellement une promotion alléchante pour un séjour d'une semaine en Egypte ?
Au temps de réflexion qu'il me fallut…il comprit qu'un simple sourire suffirait et n'insista pas !
Comment pouvait-il concevoir de m'envoyer si loin, alors que j'espérais un prêt…
Pugnace le bougre…
- Vous connaissez les conditions qu'on réserve à nos clients en matière d'assurances, voitures, habitations…
Décidément il me retenait en otage…
Pour me donner plus d'assurance, je demandais un prêt…et il voulait que je lui donne de l'argent pour m'assurer !

J'avais un bilan à tirer…
J'étais venu dans une banque demander un prêt qu'on ne savait satisfaire, alors que c'est l'activité essentielle…par contre on me soumettait un voyage dont je n'avais pas envie et des assurances qui ne me rassuraient pas.
Arpentant le trottoir, en toute honnêteté…, je franchis la porte de mon ami l'assureur à qui je narre l'indescriptible…
- Imagine, il voulait me vendre une assurance, alors que je voulais un prêt…
- Tu lui as dit que tu étais assuré chez moi ?
- Oui, évidemment, quand même !…la banque qui fait de l'assurance, on aura tout vu !
- Tu peux le dire…Mais ! au fait, si tu veux je peux te faire un prêt.

J'ai pensé, bien après…puisqu'on doit aller faire des courses chez Carr..our, je vais prendre une assurance et un prêt et en revenant, si on n'a pas trouvé de pain, j'irai voir la banque…paraît qu'ils ont du blé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sofie 09/03/2008 03:59

Tes jeux de mots sont un plaisir... Les banquiers... Euh je ne me prononcerais pas mais argghhhh ù$*^@*$ù ! bisous maky

Maky 09/03/2008 15:51

Ah toi non plus...tu ne parles pas "banquier"...Moi c'est pareil ! Comprend pas...............Bises

Kty 07/03/2008 17:18

en fait tout le monde fait tout et surtotu, surtout, n'importe quoi !

Maky 07/03/2008 22:42

C'est assez bien résumé...;-))Merci de votre visite, j'apprécie.Cordialement

Bérangère 07/03/2008 14:57

en fait t'es prêt à tout ;-)

Maky 07/03/2008 15:51

Voilà...on peut dire ça !Prêt à tout et propre à rien...;-))Bise

bunny le chti 07/03/2008 12:11

salut
le problème avec la banque c'est que tant que tu es sans problème ca va
mais dès qu'il y a une tout petit accroic on t'arnaques , on te mets plus bas que terre, on te jette en pature à la justice
c'est ca la banque
bonne journée

Maky 07/03/2008 14:51

Oui...Dites moi de quoi  vous avez besoin...je vous expliquerai, comment vous en passer !...(Coluche)Amitié

maevina 07/03/2008 11:55

bravo!! le monde est en effet un immense supermarché!!!

Maky 07/03/2008 14:49

Un supermarché où l'on ne trouve plus de compétence...C'est pourtant l'essentiel !Bonne journée, à bientôt Maé.