Ne me quitte pas ...

Publié le par Maky

Et pourtant, je le quitte à l'instant, ce soir à la télévision…mon stimulateur cardiaque, ma drogue, mon gourou, mon unique idole, mon mangeur de microsillon…mon tout !

Jacques Brel…présenté et chanté par Florent Pagny, que du coup j'apprécie davantage.

J'en entends déjà :
"Mais non ! il ne faut pas se référer au passé, maintenant c'est aussi bien…bla, bla, bla…"

Pas du tout ! ou alors citez-moi en qualité d'auteur, de compositeur et interprète, le remplaçant de Jacques Brel ?
Vous ne trouverez pas !

Alors, laissez moi me souvenir de ce dégingandé, de ce Bruxellois, de cet échalas qui reste entier en moi.
Endoctrinement total, il me fascinait, il me fascine viscéralement, je ne peux que timidement me contrôler en l'écoutant.
Il est moi, je suis lui dans ses textes ratissant la nature humaine.
Il égratigne, il s'égratigne, il pleure, il fait pleurer, il condamne, il méprise, il vocifère, il piétine, il éructe, mais…
Il est mal, malheureux, déçu et condamné.

Quelque soit la chanson, triste, braillante, ampoulée, ironique, cynique…au sortir d'un refrain, je suis toujours happé par un mot, une phrase qui me traverse la poitrine comme une décharge électrique, me fige les yeux dans le vague et place mes mains en une position de quête.
Je suis en apnée, mes tempes battent la chamade, mon thorax s'anime de sensations inconnues…je suis en transe peut-être ?
Et là je suis dépendant, corps et âme, prêt à tout.

Certainement pas isolé, parmi mes "contemporains", de cet état de fait, adolescent j'entrai en révolution écoutant Jacques Brel.
Et toute la "Société" y passait…En particulier les adultes, les nantis, les bedonnants, les curés, les fonctionnaires, les militaires…et tous ceux qui nous emmerdent.

Et il est beau ! qui oserait dire le contraire ? Un adepte de Picasso à sa période "Cubiste" !

Chante à s'en décrocher la gorge, les yeux exorbités traduisent la peur, la crainte, l'amour d'une femme, les narines dilatées, les gouttes de sueur qui perlent son visage…tout est face au public où chacun peut lire ou relire sa misère intérieure, pleurer de se qu'il dit et se reconnaître enfin au milieu de cette fange.

Je n'ai jamais eu l'occasion de le voir sur scène !
Mais mon "Philips"…pour microsillons, 45 et 33 tours s'en souvient bien, je pense d'ailleurs que les "croches" sont toujours suspendues au haut-parleur …

brel.jpg

Je ris en vérité, car hormis Brel et Brassens, je n'ai jamais eu aucune idole, ni même écouté "sérieusement" quelqu'un d'autre !
Vous allez peut-être dire…Il valait mieux !
S'accrocher à ce point à un chanteur ?…Quand on aime ! On aime.

brel1-copie-1.jpg

PS : Ce supplément pour le Goût...
OUI...je l'ai Olympia 64.

A ma demande expresse, il a même consenti à une dédicace...Il est génial
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurence 03/01/2008 09:41

Difficile exercice que de passer derrière le grand Jacques. Même si Pagny a une superbe voix, les mots des chansons de Brel n'ont pas la même résonnance , et je pense qu'au niveau interprétation, personne ne lui arrivera jamais à la cheville, car ses chansons Brel les vivait.

Maky 03/01/2008 22:44

Tout d'abord, merci de cette visite.En effet, personne ne sera Jacques Brel. Mais, sans vouloir l'imiter, l'interprétation de Pagny a quelque chose d'intéressant...si ce n'est que de la faire découvrir aux plus jeunes.Cordialement

Caroline 28/12/2007 13:31

Le grand Jacques ! C'était quelqu'un ! Ma préférée : chez ces gens là.

Maky 29/12/2007 15:29

Oui...évidemment, mais il me semble qu'avec l'âge, les préfèrences peuvent changer !Qu'en penses-tu ?Ado, j'adorais : Les Bourgeois, Amsterdam, Jacky...Aujourd'hui ?...Toutes ;-))Bises

framboisine 22/12/2007 19:47

j'ai eu cette chance, à 2 reprises, cela restera une expérience de "théâtre " et de présence complètement unique,
Chatneur auteur, compositeur, guitariste,
mes diques , comme toi, 45 et 33 tours m'en évoquent souvent la vivante mémoire Françoise

Maky 24/12/2007 11:04

Heureuse personne...de l'avoir vu !

lili 19/12/2007 21:42

ah toi aussi alors !!

Maky 20/12/2007 01:05

Ben oui !...On n'est pas si fort qu'on le dit...alors je craque !Bises

loula 18/12/2007 21:23

comme toi Maky, j'aime les chansons de Brel... Certaines me donnent le frisson... me donnent envie de pleurer...comme : les vieux...
Brel vivait intensément ses chansons..

Maky 20/12/2007 01:04

Oui, c'est bien là qu'il nous prenait aux tripes...J'aurai, à cette époque, tellement voulu "gueuler" ce qu'il chantait !