Bellifon, fon, fon...des p'tits mômes et puis...

Publié le par Maky

Fontainebleau et ses habitants, les Bellifontains…
Grande braderie dans les rues de la cité royale, d'un coup on est au moyen âge, ils sont tous là sur les trottoirs, des étales brinquebalants, des marchandises hétéroclites et derrière chacune, une âme perdue, les yeux sur les joues à haranguer le chaland…

Mais non ! Pas du tout, on est le 21 octobre et comme chaque année c'est le vide grenier…C'est ouf ! Génial, on va sortir les vieilleries de la grand-mère, les fringues du petit qui a grandi, la raquette de tennis du "papa" qui depuis qu'il a joué avec son patron s'en est acheté une autre "Wilson ou Yonex"…et qui en jette. La Madame aussi allège sa garde robe, la mode est passée et les hanches dépassées ?
Toujours est-il qu'il y a beaucoup d'exposants et aussi beaucoup de visiteurs…dont nous !

- Combien la Game Boy ?
- Attendez, je demande à mon fils…Mon chéri combien veux-tu la vendre ?…Ah ! Tu sais pas…50 Euros ? c'est bien, tu ne réponds pas…bon alors c'est d'accord 50…
- Merci (Trop cher)
A voir la tête du gamin on se demande d'ailleurs s'il avait envie de la vendre…

Autre exposante qui tient 15 mètres de trottoir avec des vêtements d'enfants de tous âges…Chaque tranche d'âge est rangée dans un carton différent…Ben ! On a été bien élevé.
- Pour douze ans, vous avez ?
- Ah ! Non…malheureusement l'aîné n'a pas voulu triller trier son armoire !
C'est con ! A cause d'un trou du cul qui ne veut rien faire, notre number one a peut-être raté une affaire.

Avançons, on n'a pas que ça à faire…Ouh !…Le vélo, chouette, je vois bien notre intrépide l'enfourcher allégrement dans les massifs de Pomponnette !
L'affaire est dans le sac, enfin façon de dire.

Tiens ! Une jeune avocate, le jean, les baskets, mais la robe par dessus…quand même ! de la tenue, on est à Fbleau (Abréviation)
- Voulez-vous signer la pétition pour que notre tribunal ne disparaisse pas ?
C'est l'auberge espagnole…elle, elle vend ses idées ! A défaut d'autre chose.

Nous avons bientôt terminé nos emplettes quand l'inévitable nous croise !
Une compétition séculaire oppose Versaillais et Bellifontains en matière d'élevage intensif, je tombe sur les derniers primés.
Il y a là devant, le père, endimanché vulgaire bon genre, taillé comme une gousse de vanille, la mère le sourire aux lèvres, énumérant sans cesse les noms de rejetons comme elle réciterait son bréviaire et la marmaille…L'aîné, son defelcote Chev…trop court baille aux corneilles, ensuite une tripotée de femelles toutes aussi braillardes…le Loden aux genoux défilent…comme à la fête de Jeanne (La pucelle)
Ils sont heureux…contents…à la limite de la jouissance…ils sont venus d'encanailler…Woui ! ils côtoient, frôlent, se heurtent parfois même…
Oh ! quel beau dimanche pour ces "gens là" (Dixit Jacques Brel)

Du coup, j'ai faim, on s'rentre, on s'déjeune, on s'fait un Barnaby, mais entre nous, c'est quand même plus simple d'attendre le père Noël.

PS : Il est évident que je n'ai rien contre les familles nombreuses...Je serais mal placé d'ailleurs !
Vous conviendrez des nuances !

Commenter cet article

tanette 23/10/2007 00:31

Contente de voir reviendu avec toujours autant d'humour. Bravo pour la bannière, elle est extra ! Quelle belle série de portraits ! Tu as vraiment de quoi "crâner" ! Bonne nuit.

Maky 23/10/2007 22:39

Merci Tanette, hormis pour FU, ce qui est déjà ENORME...pour les autres portraits c'est à elle et au papa de crâner !Bises

Coumarine 22/10/2007 22:57

j'espère bien que tu n'as rien contre les familles nombreuses...sinon ...
ben sinon, je sais pas trop quoi...

lili 22/10/2007 21:28

je ne savais pas que tu avais rouvert un blog, on ne me dit rien à moi !

Maky 22/10/2007 22:25

Excuses...Maintenant que tu sais, tu viendras me voir souvent !Bises

Lulu 22/10/2007 15:06

j'imagine très bien la famille dont tu parles, elle ne ressemble pas à la mienne :-))
chez nous c'est plutôt Décat* que Chev*

Maky 22/10/2007 17:00

C'est bien pour ça que j'ai tenu à préciser ma pensées...Grosses bises et à tes petits et grands

patriarch 22/10/2007 11:57

Tu es sûr que ce n'était pas le famille recomposée ?

Chez nous,quand il y a un vide grenier,ils n'y viennent s'encanailler. Il y a aussi des dalles !! Bon après midi.

Maky 22/10/2007 16:59

N'y penses pas...recomposé !!!!Te rends-tu compte de ce que tu dis...Au plus fort de leurs délires, elles peuvent avoir couché avec le Bon Dieu, mais c'est tout.Comme disait encore Jacques Brel : Chez ces gens là, Monsieur on ne divorce pas !